Douces pensées pour Pivoine

bougie

De douces pensées pour toi Pivoine, ton mari et votre petit ange ❤

Publicités

TAUX NEGATIF

La roue n’a malheureusement pas tourné….  Ainsi s’achève cette 8ème FIV, cette 1ère FIV-DO en RT, ce TEV…

Que dire ? pas grand-chose…. : cœur meurtri, ventre endolori, âme triste, moral en berne et corps fatigué !

Une ménopause cet été associée aux chouettes effets secondaires, des quantités astronomiques importantes de médicaments ingurgités : provames, utrogestan, aspégic, lovenox, progestérone retard, gonadotrophine chorionique, lévothyrox, compléments alimentaires,…une biopsie thérapeutique, des séances diverses et variées de médecine parallèle, une visite à Paris chez un ponte afin qu’il valide le protocole retenu, un voyage en RT, des heures à constituer les dossiers administratifs, énormément de dépenses, une vie professionnelle entre parenthèse… pour ….RIEN !!

Il semblerait que ma thyroïde ait déconné à plein tube lors de cet essai….

Tout recommencer encore et encore….ou pas….

Je me sens une aigrie, asociale, insociable infertile…

J’aimerais tellement avoir d’autres projets que celui de fonder une famille avec l’homme que j’aime mais tout me semble insignifiant à côté…je n’arrive pas à profiter de ce que j’ai déjà et je m’en veux pour cela….Nous investissons-nous trop dans ce projet qui n’aboutira peut être jamais ? Mais comment faire autrement ?

L’infertilité est vraiment un difficile combat quotidien qui piétine beaucoup (trop) de choses sur son passage!

Je continue de croiser pour vous toutes…<3 ❤ et vous remercie pour vos jolis et gentils mots !

A bientôt

Blastos in the place to be !

hope-trefle

Le TEV a eu lieu lundi en RT ! Tout s’est bien passé ou presque….les blastos sont au chaud et c’est le principal !!!!

En vrac :

  • A l’aller, un retard d’avion de 2 heures ! Cet aléa a sacrément compliqué la suite du programme (et ajouté du stress dont on se serait bien passé !)…nous avons loupé notre correspondance à Prague… nous pensions ne jamais arriver à temps pour le transfert du lendemain mais heureusement que notre correspondante de la clinique nous a trouvé un plan B ! Alléluia !!
  • Sur les 3 jours de « voyage », 2 jours de transport dont : voiture, attente, train, attente, avion, taxi, attente, train, bus, marche….ceci étant la solution optimum ! Je comprends pourquoi certains couples préfèrent aller en Espagne car habitant en province et ayant choisi une clinique tchèque loin de Prague, le voyage est longgggggggggggggg !!!
  • Une séance d’acupuncture avant et après le transfert à 200 dollars ! (comment ça on est près à tout !!?)
  • Un endomètre au top pour recevoir les 2 blastos!
  • Un programme de choc quotidien : 3 provames, la combinaison gagnante aspégic-lovenox, 900mg d’utrogestan dont 100 mg par voie orale, 62.5 ou 75 ug de lévothyrox (en alternance), 0.8 mg d’acide folique, des vitamines de grossesse, de la spiruline pour soigner mon anémie / 1 piqûre de progestérone retard tous les 3 jours à partir de la date du transfert, 1 piqûre de gonado hcg 1500 à J4 post transfert. Avis aux utilisatrices de progestérone retard, de doses quotidiennes de provames importantes et d’utrogestan par voie orale, ces gourmandises vous donnent-elles des nausées et/ou autres effets secondaires sympas ?
  • Un trajet de retour (de 15h00) en étant malade !!!! La faute, au choix, à la piqûre de progestérone retard (associée au 3 provames quotidien et à l’utro par voie orale), à une gastro (notre voisin de chambre en avait une) ou à une intoxication alimentaire…on ne saura jamais…bref ce n’était pas la forme et j’ai géré la crise comme une chef sous les yeux attendris de mon amoureux.
  • Un état HS nécessitant du repos, du repos, du repos.
  • Un amoureux au top comme d’hab.
  • 7 ans et 6 mois d’essais bébé.
  • Notre ange qui veille encore et toujours sur nous de là où elle est…<3 ❤
  • La visite d’une magnétiseuse en amont du TEV… je suis une scientifique rationnelle…normalement…
  • Mes petits remèdes : homéopathie, rescue spray (fleurs de bach), des synergies d’huiles essentielles autorisées pour les femmes enceintes, respiration abdominale, séances de lumières dorées et de sophro en tout genre, mes grigris qui m’accompagnent partout et me rassurent, …
  • A mon retour, une visite chez un hémato-immunologue qui confirme que j’ai un terrain auto-immun (peut être un terrain « lupique » mais qui se soigne bien avec la combinaison lovenox-aspegic quotidienne).
  • Un précieux soutien de la blogosphère : merci à vous pour vos adorables petits mots de soutien et de réconfort, vous êtes au top!!!! Un merci tout particulier à ma bonne fée au soutien indéfectible…et à Migoune et Mouchette : 2 (futures) mamans formidables …pas encore nés, vos enfants ont beaucoup de chance de vous avoir !! ❤ ❤ ❤ ❤

Les 2 blastos J6 sont dans la place et j’espère qu’ils resteront lovés au creux de moi très longtemps !!!! Allez mes petits trésors, on s’accroche !

Un été passionnant…

transat-plage-soleil_5512339

De retour de vacances, je rattrape mon retard de lecture et suis extrêmement peinée de lire les coups bas de DNLP pour certaines !!!! Heureusement, quelques copinautes nous apportent un peu d’espoir avec leurs jolis trésors gardés précieusement au creux de leurs ventres, leurs beaux projets d’adoption avançant, certes  lentement, mais avançant  quand même ou leurs progénitures fraîchement débarquées ou non …. Que cette rentrée nous apporte à nous, galériennes sur le quai, son lot de bonnes surprises…Tant qu’il y a des tentatives, il y a de l’espoir…tant que la porte d’un centre PMA reste ouverte, il y a de l’espoir…même si parfois, cet espoir nous semble infime, saisissons le…

L’été a été très particulièrement difficile…. J’ai eu énormément de mal à digérer l’échec de notre 1ère FIV DO en RT fin juin (notre 8ème FIV…). Je suis tombée de haut…moi, l’éternelle naïve au pays des bisounours optimiste qui, vous n’allez pas me croire, n’ai jamais songé 1 seconde que tout ça pouvait déboucher sur …RIEN…jusqu’à aujourd’hui.

L’été est encore plus difficile à gérer, à mon sens, que les autres périodes de l’année (exit Noel…). Car en été, les gens semblent, pour beaucoup, joyeux, légers, profitant des longues soirées en terrasse à refaire le monde, jusqu’à pas d’heure, autour d’un bon barbecue et d’une bouteille de Rosé,…il y a eu des jolis moments tout de même, mais le spleen a régné haut la main (d’autant que nos vacances étaient programmées en septembre afin de pouvoir partir en contrée tchèque pour vous savez quoi… ).

En vrac :

  • La programmation du TEC de nos 2 blastos en RT début septembre
  • 2 mois de décapeptyl qui m’ont complètement achevés niveau moral…c’est simple, j’ai battu un record et pas des moindres : vive le torrent lacrymal à tout va !! (et les bouffées de chaleur !!)
  • La fameuse incertitude quand à la suite de l’aventure….et la grosse boule au ventre omniprésente
  • Une crise existentielle : « ma vie est nulle, je viens de gâcher les 7 premières années de ma vie de jeune active pour quelque chose qui n’aboutira peut être jamais »…
  • Un rendez vous à Paris chez mon adorable et humain gynéco (Number 3) « Il faut persévérer et ne rien lâcher. Vous avez un terrain auto-immun certain mais avec la combinaison gagnante aspegic-lovenox, ça devrait fonctionner ». Il m’a « assuré » qu’avec ce traitement, une récidive de mort fœtale in utéro n’était pas possible. Que ça fait du bien d’entendre cela !!…Il m’a conseillé de consulter un immuno-hématologue non pas pour la prochaine grossesse mais pour le suivi de ce terrain… le rendez-vous est pris…
  • Un scratching / biopsie thérapeutique pour activer mes cellules NK (suite au CR Matricelab) programmé début aout sauf que personne dans les parages pour me le faire….Number 5 me téléphone « je suis désolée Fivette, on doit reporter d’un mois le TEC car je n’ai trouvé personne pour réaliser votre scratching »….euh c’est une blague… Mon conjoint ne pourra pas décaler indéfiniment ses congés d’été…il existe bien dans ce pays un gynéco qui bosse au mois d’aout et capable de pratiquer ce genre de torture truc !! S’il faut aller sur la lune pour me faire charcuter, j’irais !!! après avoir remué ciel et terre, j’ai enfin trouvé le boucher gynéco !!…ouf tout rentre enfin dans l’ordre
  • Une crise aigue de thyroïdite (mes anticorps se sont envolés alors que ma TSH s’est totalement effondrée) exténuante…ma tension rasait les pâquerettes…mon TEC de septembre est (définitivement) reporté…on ne peut pas le réaliser avec une TSH aussi basse et étant donné qu’il faut environ 6 semaine à une TSH pour remonter…je suis dépitée, je/on ne l’avais jamais eu celle là, ma TSH étant toujours équilibrée, malgré Hashimoto, et ce depuis longtemps… c’est topissime de commencer les vacances tant attendues de cette manière….nous qui pensions décoller pour la RT dans qq jours…c’est raté….
  • 2 semaines plus tard, re-contrôle de la TSH (préconisé par mon endocrino) qui est …….ok !!!!!! Passage chez le gynéco pour une écho « endomètre triple feuillet comme dans les livres, ovaires au repos, tout est ok, go go go pour le TEC » ! euh ce n’est pas comme si la rentrée avait lieu lundi …comment ça je suis exigeante ???
  • Dans la foulée on contacte la RT (impossible à joindre, on aura envoyé 5-6 mails et appelé une 10 aine de fois en vain)…j’attends leur feu vert, mon protocole et les infos logistiques. La RT nous contacte (enfin !) « désolé mais vous avez pris trop de provames, on doit reporter le TEC d’un mois »…euh WTF !!!! c’est une blague sérieux !!! en quoi le fait d’avoir pris 20 jours de provames et non 10 peut changer la donne à ce point ?? (les pays ont des protocoles différents certes mais à ce point ???) d’autant que mon endomètre est parfait !!! Number 5 trouve ça complètement hallucinant et est vraiment désolé pour nous mais ne peut rien faire … « ce n’est pas moi qui transfère donc…. »…à ce moment précis, envie de tout faire valdinguer… un été sous décapeptyl, un scratching, 20 jours de provames….pour RIEN !!!!!!!!!!! Après un torrent de larmes me concernant, mon conjoint re-téléphone en RT afin qu’ils reconsidèrent la chose et explique que dans qq mois l’endomètre ne sera peut être pas aussi topissime bien qu’aujourd’hui et puis le cycle étant artificiel avec les piqûres de déca, l’important n’est pas le nombre de jours de provames mais l’épaisseur et l’aspect de l’endomètre non ?…ils répondent du tacotac « OK »….tout ça pour ça…on aurait pu éviter ce stress non ?

En résumé : le TEC devrait avoir lieu sous peu enfin si les astres sont alignés car là on cumule sévère quand même !!!!!

Pour couronner le tout, je me tape une petite infection urinaire depuis hier, rien de bien méchant me direz vous, je ne suis plus à ça prêt !… un petit coup d’antibio et ça repart …inutile de vous préciser l’état de stress dans lequel je me trouve… ça ira (ou pas) une fois que nos 2 blastos seront bien au chaud.

Désolée pour ce billet fleuve chiant et pas super intéressant…voilà, c’était le récit de mon été passionnant !! (bon il y a eu aussi des chouettes moments de lecture sur la plage, des sorbets engloutis, des petits restos en amoureux, des grasses mat et des siestes au soleil, des barbecues (plein !), des beaux moments conviviaux entre amis, famille ou voisins…)

Je vous laisse, j’ai des billets en retard à lire et des commentaires à laisser aux copinautes…

« Ne perds pas espoir. Quand le soleil se couche, les étoiles apparaissent »

MA BONNE FEE

Logo_Fee_Simple

Ma bonne fée est ma meilleure amie A. (A comme Amour, Adorable, Adorée,…je vous ai déjà dit que j’étais cul-cul/gnan-gnan à mes heures perdues ?? ;-)…). Nous sommes amies depuis 15 ans environ, cette amitié est très précieuse.

Bien que nous soyons très discrets sur le sujet, A. et son mari ont été les premiers au courant de notre infertilité…ils nous ont toujours soutenus et épaulés… jamais de maladresse …toujours de la bienveillance à notre égard… ils sont parents depuis nos débuts d’essais bébés… autant dire que ça date un peu…et malgré « nos différences », cette infertilité ne nous a jamais éloigné…

Lors de notre 1ère FIV, on recevait, la veille de la ponction, un énorme bouquet de fleurs… Lors d’un traitement, je recevais une paire de petits chaussons porte bonheur à glisser sous mon lit, pour mon anniversaire, je recevais un colis rempli de « douceurs » (chaque objet ayant été pensé et réfléchi pour me remonter le moral avant une énième FIV : une bougie pour réchauffer les cœurs, du chocolat (beaucoup.. ;-)..), une carte porte bonheur, des produits de beauté,…). Après les échecs, pendant les traitements,… nous recevons toujours un petit mot, une petite pensée, une invitation pour une soirée réconfortante… ils remuent toujours ciel et terre pour faire garder leurs enfants afin que nous soyons tous les 4… comme si ils ne voulaient pas nous « faire de mal » en nous « imposant » leur parentalité…leurs enfants, si mignons, nous manquent…mais à un moment de notre parcours, c’était très compliqué pour nous de voir des enfants… surtout des bébés…Je sais que A. en bave parfois avec ses enfants, elle ne m’en parle jamais par délicatesse toujours…je regrette de ne pas pouvoir partager cela avec elle, j’espère qu’un jour, je pourrais me « rattraper »…

A. me parle toujours du sujet avec beaucoup de respect et de pudeur… Je lui ai « avoué » lire des blogs de personnes infertiles…elle m’a alors conseillé d’en ouvrir un afin d’évacuer…depuis, je sais qu’elle lit des blogs en sous marins …cette attention me touche beaucoup car je sais qu’elle le fait, en partie, pour mieux comprendre ce qu’on vit…

Un jour (il y a quelques années déjà), je recevais un mail de A. rempli de délicatesse (encore et toujours)…chaque mot ayant été pesé et mûrement réfléchi…elle me proposait « au cas où » de donner ses ovocytes afin que je « gagne des places » sur les listes d’attente en vue d’un don d’ovocytes en France. J’ai trouvé cet acte extrêmement généreux de sa part (et de celle de son mari)… tant d’amour, d’attention et de délicatesse ❤

En référence à mon article « ce que la PMA m’a pris », la PMA n’a pas étiolé cette magnifique amitié qui a encore de chouettes moments de complicité et de rigolade devant elle…. Certes certaines personnes sont parfois mauvaises et manquent d’empathie et de compréhension sur le sujet mais une chose est sûre, nous concernant, nous avons beaucoup de chance (et je la mesure très souvent) d’être si bien entourés !!

Comme pour la récolte ovocytaire, la qualité prime sur la quantité en matière d’amitié ! 🙂

Donc ma A. si tu me lis, je te dis MERCI pour tout du fond du cœur en ce jour si spécial 😉 Plein de tendres et doux baisers ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤ ❤

ET SI…

ours

Le « bonheur » aura été de courte durée.

Le second taux a baissé… 😦

Les larmes ont beaucoup coulé depuis samedi soir….des larmes d’injustice, de tristesse, de colère, de fatigue, de désespoir….

Et si….nous n’étions jamais parent ?                                                                                             Cette question me hante, me tétanise mais ce matin, me voilà reboostée (un peu…. mais reboostée quand même). Je me suis sentie assez sereine durant les DPO et les jours précédents les résultats, assez heureuse (mais très prudente) pendant les 48 heures qui ont séparé les 2 taux …je crois que petit à petit j’atteins ce fameux « lâcher prise » (c’est toujours ça de gagné !)…à moins que ça ne soit de la résignation ? de la résilience ?

C’était notre 11ème tentative (j’essaie tellement de prendre du recul avec tout ça que je ne connaissais même pas « notre rang ») : FIV 1, FIV 2, FIV 3-TEC 1, FIV 3-TEC 2, FIV 3-TEC 3, FIV 4, FIV 5, FIV 6, IAC 1, FIV 7, FIV-DO 1

2 blastos vitrifiés nous attendent tranquillement en RT….Nous allons aller les chercher….  Et si….il y avait notre ou nos futurs bébés dans ce récipient rempli d’azote liquide ?

Je vais de ce pas ranger : provames, utrogestan, aspegic, anticoagulants et jus de raisin et sortir du placard : spasfon, bouillotte et tampons…

Notre dossier commence à peser lourd, très lourd…j’ai eu la « chance », contrairement à certaine d’entre vous j’en suis consciente, d’avoir toujours été bien prise en charge : mon endométriose a été décelée très vite par un ponte parisien avant même le début des essais PMA. Après les échecs, je me suis toujours sentie écoutée et comprise et ai pu bénéficier de toute la batterie d’examens nécessaire pour faire avancer les investigations… J’ai eu l’occasion d’être suivie par le docteur miracle/espoir de beaucoup d’entre vous : Dr D et Pr O mais malheureusement la magie n’a pas opérée…le don était, déjà peut-être à l’époque, LA solution…Je garde espoir mais c’est vrai que le tas de billes commence a s’affaisser…

Je souhaite refaire des examens avant le prochain TEV…

Je pense que mon adénomyose a peut-être été un peu mise de côté durant cette FIV-DO…je ne connais pas trop son étendue. Ma dernière IRM (septembre 2015) révèle des « plages d’adénomyose » (ce qui pour moi ne veut pas dire grand-chose)…je me dis que les mois passant (durant lesquels j’ai « tenté » une IAC et une FIV), elle a peut être gagnée du terrain ?Le seul traitement que j’ai eu est une mise au repos de mes ovaires pendant 1 mois (sous décapeptyl)…j’ai lu que certaines d’entre vous s’étaient vu administrer de la « progestérone retard » après le transfert. Je suis preneuse de vos bons conseils/avis sur la question car je ne connais pas du tout le sujet…le simple utrogestan (même à forte dose) ne suffit pas je suppose ?

Un grand grand merci à vous pour votre précieux soutien ❤ ❤ !! On va y arriver les filles !! Par la porte, la fenêtre ou même la serrure, on va y grimper dans ce p**** de train et en prime pour de très longs mois !!!!

« Oublie toutes les raisons pour lesquelles cela ne fonctionnera pas et crois en le seule raison pour laquelle cela fonctionnera »

ET SI…

dream

La première marche est franchie…:-) Step by step encore et toujours…

Et si ce beau voyage en RT était le début d’une très belle histoire, de notre histoire de famille ??

Je suis loin (très loin) de sauter au plafond mais je suis consciente et mesure ma chance qu’une étape est franchie…Je vais essayer de me laisser porter désormais et de savourer chaque instant même si la prudence et la réserve sont de mises.

Un grand merci pour votre soutien ❤

Je pense très fort à vous toutes…celles qui pleurent, celles qui rient, celles qui ont peur, celles qui soufflent, celles qui souffrent, celles qui espèrent, celles qui baignent dans le bonheur…

« Oublie toutes les raisons pour lesquelles cela ne fonctionnera pas et crois en la seule raison pour laquelle cela fonctionnera »